Quels sont les dangers de Triphala?

Selles molles

Triphala est une herbe composée ayurvédique qui a été utilisée pendant des centaines d’années pour nettoyer le corps. Ce supplément de poudre a une consistance similaire aux suppléments de fibres, mais est considéré comme efficace pour les trois doshas, ​​ou les types de corps, dans l’Ayurveda. Triphala est généralement considéré comme une préparation à base de plantes sûres, mais il peut causer des effets secondaires mineurs semblables à ceux causés par des aliments riches en fibres ou des suppléments, tels que des selles, des gaz et des ballonnements mous. Il ne devrait pas non plus être utilisé par les femmes enceintes.

Gaz et ballonnements

Un effet secondaire possible de Triphala est des selles molles. Parce que le mélange stimule les parois intestinales et agit comme un laxatif, les selles adoucies sont une occurrence normale lors de la prise du produit. Cet effet peut être plus élevé pour certains que pour d’autres, et selon le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, peut causer des symptômes semblables à la diarrhée. Si cela se produisait, Triphala devrait être arrêté immédiatement. Si elle a été réintroduit plus tard, elle devrait être introduite à plus petite échelle.

Évitez pendant la grossesse

Un autre effet secondaire possible de Triphala est le gaz et les ballonnements. Le mélange de fruits est élevé en fibres, qui n’est pas digéré dans le tractus gastro-intestinal. Cependant, les bactéries trouvées dans le côlon se nourrissent de fibres, et selon le gastro-entérologue Jackson Siegelbaum, ces bactéries produisent du gaz. Comme pour les selles molles, si les gaz et les ballonnements se produisent à l’extrême, des doses plus petites de Triphala devraient être consommées ou le produit devrait être arrêté.

Triphala ne doit pas être utilisé pendant la grossesse. Comme pour de nombreux suppléments, il n’y a pas eu suffisamment de tests pour prouver qu’il est sûr pendant la grossesse. En outre, selon Ayurveda For You, Triphala est considéré comme ayant une énergie “descendante” qui peut stimuler les fausses couches.